Le Festival international du blues de Tremblant s’étend une fois de plus au-delà du Centre de villégiature Tremblant alors que des spectacles gratuits seront offerts dans l’église du Village. Trois prestations prendront l’affiche ce week-end dans l’atmosphère incomparable de cette de spectacle intime située face du lac Mercier :

VENDREDI 15 JUILLET

20 h : Martin Goyette
Le chanteur à la voix de baryton âgé de 39 ans et originaire du quartier Saint-Henri à Montréal s’est rendu en quart de finale de La Voix 4 en laissant une forte impression sur le jury. Son second disque à paraître en 2017 sera une suite attendue à « Sweet Warm Jelly » rempli de blues, de jazz, de gospel et de funk. Avec une tournée estivale en quintette à l’agenda, il propose en primeur les pièces originales du prochain album. Une grande voix de blues.

SAMEDI 16 JUILLET

19 h 30 : Wang Dang Doodle
Le guitariste, chanteur et compositeur Marc Parent dirige de main de maître les destinées de son quatuor depuis plus de 25 ans, dont le nom est inspiré du classique de Willie Dixon. Toutes les déclinaisons du blues et du rock passent dans sa moulinette, preuve de la grande polyvalence de Wang Dang Doodle.

21 h : Soulstack
Soulstack explore les racines modernes de la musique façon rétro, s’appuyant sur des sonorités lascives et des rythmes contagieux joués avec intensité et conviction. La recette? Un heureux mélange d’orgue, de guitare complice et d’harmonies vocales qui permet aux jeunes membres du groupe d’extirper toute l’âme de leurs instruments vintage. Au final, on est transporté des bayous louisianais au fuzz énergisant de Détroit.

Information : tremblantblues.com